Responsable de la thématique : Aurélia MICHAUD-TREVINAL

La thématique SMCC regroupe les recherches en marketing et l’étude de la consommation, abordée comme une activité sociale et culturelle. Un programme de recherche cohérent est constitué grâce à des approches complémentaires, à la croisée de champs retenus pour leur compatibilité épistémologique. Notamment une approche historique (du commerce, du cinéma) et une approche sémiotique, sociologique et psychologie socio-historique et culturelle de la consommation.

L’objectif global est d’éclairer les enjeux liés à la commercialisation des produits et services destinés au consommateur final et aider à la prise de décision des différents acteurs. Pour cela, le programme de recherche vise à contribuer à la connaissance d’une part des médiations sociales, culturelles et techniques qui rendent possibles l’émergence, le fonctionnement et le développement des marchés et d’autre part des comportements, expériences, résistances des consommateurs confronté à ces instances et leurs discours.

Trois secteurs sont ainsi plus particulièrement étudiés : le commerce (les espaces commerciaux, les formats spécifiques – coopératives, circuits courts, l’introduction des technologies et la digitalisation du commerce de détail) ; le tourisme (durable, la consommation verte, l’expérience touristique) ; la culture (les musées, les œuvres cinématographiques fictionnelles ou non).

L’équipe est par ailleurs engagée dans plusieurs contrats pour lesquels elle entreprend une recherche active de financements.

La thématique interroge un territoire d’objets précis :

– les expériences vécues par les individus, consommateurs et acteurs et les liens (de proximité, de confiance) noués entre eux.

– le rôle des dispositifs, espaces et discours marchands (commerciaux, culturels ou touristiques) sur les comportements des consommateurs et dans leur processus de socialisation (en particulier des jeunes) ;

– les tactiques, contournements, résistances, réactions et appropriation des individus confrontés aux dispositifs (numériques par exemple) des acteurs et leurs stratégies ;

– le rôle des tiers apporteurs de savoirs (influenceurs, experts, prescripteurs, parents, institutions…) dans la formation et la légitimation des relations marchandes ;

– les discours et principes d’organisation et de développement d’entités signifiantes (instanciation) par les acteurs du marché ;

– la possibilité d’un marketing responsable, à travers le questionnement de ses finalités de socialisation, notamment par la nature éducative des dispositifs mis en œuvre.

Responsable

Thèses en cours

AHMED HICHAM OKAZ Mariam

« Les particularités de la résistance dans le secteur non-marchand » sous la direction de André LE ROUX

BARRE Marielle

« Enjeux de l’appropriation des pratiques numériques à Pôle emploi: de l’intermédiation à l’accompagnement « médiactif » des jeunes » sous la direction de Inès DE LA VILLE

BITSENE Gildas

« Le plan stratégique comme objet de représentation sociale par le management intermédiaire : cas du groupe IMA » sous la direction de Inès DE LA VILLE

CHAOUL Elise

« Participation and Privacy of Virtual Communities: What are the reasons that define the participation trajectory of members of any virtual community? And what about their privacy concerns?« , sous la direction de Thomas STENGER.

D’ALMEIDA Cafui

« Modèle(s) économique(s) et trajectoires des entrepreneurs sociaux dans les secteurs de la mode et du bien-être » sous la direction de Inès DE LA VILLE

FAISSAL Zeina

« La collaboration des marques avec les influenceurs sur les réseaux sociaux au Liban: mécanisme, relations, évaluations des campagnes, profits… » sous la direction de Thomas STENGER.

GRISSA Karim

« L’e-socialisation via les réseaux sociaux numériques:application à Facebook » sous la direction de Inès DE LA VILLE

MESTARI LAURENT Sofia

« La consommation des produits de la mer par l’enfant. Analyse des paradoxes induits par les médiateurs culturels marchands sur l’activité du consommateur hybride « parent-enfant » » sous la direction de Inès DE LA VILLE

MINE DUFRAISSE Nadège

« Les pratiques d’animation de la stratégie » sous la direction de Inès DE LA VILLE

NGARTEL Nodjiré

« La notion de fidélité: étude du processus de formation de la fidélité des consommateurs et de l’intérêt de fidéliser dans les marchés émergents » sous la direction de André LEROUX

ROGEON Fabien

« Les achats alimentaires de produits locaux et les nouveaux points de contact numériques : quelle transformation et quel renouvellement des pratiques ? » sous la direction de Aurélia MICHAUD TREVINAL et Isabelle COLLIN-LACHAUD

SOUAIBY Nancy

« Résistance du consommateur Libanais aux objets connectés » sous la direction de Thomas STENGER

 

Membres