Les jeudis du CeReGe

Fleche Au cours de l’année universitaire 2018-2019, nous aurons le plaisir de nous retrouver les jeudis de 14h00 à 16h30 aux dates suivantes:

 

  1. jeudi 4 octobre 2018
  2. jeudi 8 novembre 2018
  3. jeudi 13 décembre 2018
  4. jeudi 10 janvier 2019
  5. jeudi 7 février 2019
  6. jeudi 7 mars 2019
  7. jeudi 4 avril 2019
  8. jeudi 2 mai 2019
  9. jeudi 6 juin 2019
  10. jeudi 27 juin 2019 (AG)

 

Le programme de chaque séminaire sera communiqué ultérieurement.

 

Fleche Séminaire transversal - Jeudi 4 octobre 2018 - 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Pour notre premier séminaire transversal de l’année universitaire 2018-2019, nous aurons le plaisir d’accueillir Madame Isabelle SAUVIAT, Maître de Conférences à l’Université de LIMOGES. Les travaux de Mme SAUVIAT portent sur la gestion des ressources humaines et le management public, les questions de valeurs publiques, de légitimité et d’innovation RH publique.

 

Voici un résumé de son intervention  :

 

La finalité scientifique des sciences de gestion est un débat qui revêt une importance accrue avec les référentiels scientifiques des publications. Les lectures managériales (perceptibles comme une « utilité » (Ben Kahla, 2002) de la recherche), élargies dans ce travail à l’ensemble des écrits en gestion-management, et les attentes circonstanciées (analysées sous les angles instrumentaux, conceptuels et symboliques selon Astley & Zammuto, 1992) ont été en conséquence retenues comme objet d’une investigation auprès d’un groupe du CAC40, l’industriel Legrand. L’enquête porte sur un double échantillon de cadres supérieurs (interviews de huit cadres dirigeants) et intermédiaires / opérationnels (retour de 108 questionnaires administrés par voie électronique). Il n’est pas observé de différences significatives concernant le niveau hiérarchique, tous lisant globalement peu mais avec certaines attentes. L’approfondissement de l’analyse révèle des variables remarquables comme le temps et la réflexivité.

 

Fleche Séminaire transversal - Mercredi 13 juin 2018 -  14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

 

Mercredi 13 juin 2018, nous avons eu le plaisir d'écouter Monsieur Sylvain DEJEAN, qui a présenté un papier (en cours de rédaction) intitulé "Does the  sharing economy foster trust" coécrit avec Godefroy DangNguyen (LEGO, IMT atlantique) et Thierry Penard (CREM, Université de Rennes 1)

 

Plan de l'intervention: "Recently it has been claimed (Mazzella et all., 2016, Sundararajan, 2016), that digital platforms foster trust. The aim of this paper is to verify this claim, which has been established on a declarative basis. Our verification implements the trust game on a representative sample of French Internet users (n=2000). To build up the demonstration we first present how the platforms of the sharing economy work, why trust is so important in their business context, and what kind of instruments have they built to establish this trust. This allows us to discuss the concept of trust in a second part, and to link it to the issue of measure. It is the occasion to present the rôle of the trust game on which we have relied. We then go on with the description of the experimental protocol and present the results which highlight the difference between members of Blablacar and Leboncoin.

 

Fleche Séminaire transversal - mardi 5 juin 2018 de 14h00 à 15h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Mardi 5 juin 2018 de 14h à 16h, dans le cadre d'un séminaire de recherche organisé par l’Axe ISI, nous avons eu le plaisir d'accueillir Madame Susan Freeman, Professor of International Business, University of South Australia.

 

Susan Freeman Ph.D. (Marketing), MEdSts, BEco, (Monash University), and DipEd (Institute of Catholic Education) was appointed Professor of International Business in 2015 and the former Dean: Postgraduate and Professional Programs in the University of South Australia Business School (2015-2016). She provides leadership in the areas of international business research and postgraduate teaching and learning to ensure a culture that embraces both scholarship and excellence. In 2017, she was awarded the UniSA Business School Achievement in Teaching and Learning Award in the category of Students’ Voice – Postgraduate – Inside the Classroom.

Susan was appointed Associate Director of the Australian Centre for Asian Business (ACAB) in 2016. She is Coordinator of Strategy, International Business and Entrepreneurship Research (SIBER) which she founded in 2016 and resides in the School of Management within ACAB, UniSA Business School.

Susan is a Member of the Board of the Hong Kong Research Grants Council (2014); Vice-President (2014) of the Australia New Zealand International Business Association (ANZIBA); Member of the Australian Institute of Company Directors (AICD) (2015) and Member of the Board of the Council for International Trade and Commerce South Australia (CITCSA) (2018).

Susan is Associate-Editor of International Marketing Review (2013) and Rutgers Business Review (2015). She sits on the Editorial Review Board of the Journal of Business Research (2015), International Business Review (2017) and the Journal of International Entrepreneurship (2015). Susan was selected by the respective editors-in-chief and editorial boards because of her international research expertise across international marketing, international business and international entrepreneurship.

Susan's research interests include: international business strategy including early accelerated internationalising smaller firms; international entrepreneurship; parent-subsidiary company autonomy;  services internationalisation; Corporate Social Responsibility and global business; and emerging markets, with a focus on the Asian region and on qualitative research. She is widely published in the fields of international business/management/entrepreneurship/marketing in leading international journals including Global Strategy Journal, Management International Review, Journal of World Business, Journal of International Marketing, Journal of Business Research, Journal of Business Ethics, International Business Review, International Human Resource Management, Asia Pacific Journal of Management, Journal of Services Marketing, International Journal of Wine Business Research, Journal of Brand Management and International Marketing Review. Her research in the disciplines of international business, international entrepreneurship and international marketing have made seminal contributions, particularly in advancing theory in the field of internationalising small new ventures and born-global strategy; social network theory; and market selection and entry mode choice in emerging vs advanced economies.

From 2010 to 2014 she was Associate Professor of International Business at the University of Adelaide Business School, and Discipline Leader in International Business and Marketing, where she made major contributions to the enhancement of the research culture, established the International Business Research Group and  a established a new Master of International Business program in 2011. In 2014, she received the Faculty Executive Dean's Commendation for Excellence in Research. From 1995 to 2003 she was lecturer in Marketing; and 2004 to 2009 senior lecturer in Management at Monash University, Australia. From 1990 to 1995 she lived and lectured in the Netherlands and Austria, and also lectured in Belgium and Finland.

 

Fleche Séminaire transversal - Jeudi 3 mai 2018 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Jeudi 3 mai, nous avons eu le plaisir  de nous retrouver à 14h pour un séminaire transversal  animé par Monsieur François BOBRIE (MSHS de Poitiers, Laboratoire CERES-UNILIM)  sur le thème :

« Marques, (brands), Marquage (branding), Produits marqués (branded products )» Réflexions théoriques et épistémologiques transdisciplinaires sur quelques problématiques majeures du marketing -communication contemporain (Présentation de travaux , discussions et débats)

 

Argument: Depuis une quarantaine d’années, les marques sont au cœur des problématiques du marketing, (Srinivasan, 1979 ; Kapferer et Thoenig, 1989 ; Aacker, 1991). Elles sont aussi l’enjeu de débats théoriques dans d’autres disciplines, telles la sociologie, de Baudrillard (1968) à Kornberger (2001), et la sémiotique (Floch, 1990,1995).

A l’occasion de la prochaine publication par RAM d’une recherche sur le fondement sémiotique des marquages et du langage des marques, François Bobrie présentera ses travaux et ouvrira la discussion sur différents points de vue théoriques et épistémologiques qui visent à une meilleure connaissance des pratiques de marquages.

 

Fleche Séminaire transversal - Mercredi 2 mai 2018 de 10h00 à 12h00 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Mercredi 2 mai 2018, nous avons eu le plaisir d'accueillir Monsieur Badr HABBA, Enseignant-chercheur à l'ESCA - Casablanca.

Les entreprises familiales constituent sans conteste la forme la plus répandue de l’initiative privée de par le monde. Elles transcendent entre toutes les tailles d’entreprises (TPE, PME, grandes entreprises,…). Leur prévalence économique n’a pourtant pas eu sa contrepartie en intérêt puisque jusqu’à un passé récent le capitalisme familial a été rattaché à une image d’entreprises cloisonnées autour des logiques de la rente et du népotisme. Nombreuses sont cependant les études qui attestent aujourd’hui de la vision à long terme des entreprises familiales et de leur performance élevée. Quitte à s’engager dans un contre courant, le contrôle familial du capital de ces sociétés qui a longtemps été décrit comme expression de formes anciennes, vieillissantes aux antipodes des rigueurs de la finance, constitue aussi l’envers d’une organisation qui a pour propriétés de soustraire les entreprises familiales aux emballements court-termistes des marchés financiers, d’allonger les horizons temporels et de stabiliser les cadres de l’investissement.

 

Au Maroc, la conscience de l’importance de ces atouts et la prévalence du poids économique des entreprises familiales ont permis une nette amélioration de leur image. Pourtant, en réalité, malgré leur résilience organisationnelle et leur performance, une part importante des entreprises familiales peinent à survivre au-delà des premières générations. Au fond, cette problématique lancinante de la continuité est ramenée à un débat académique sur la capacité de nos entreprises familiales à assurer leur pérennisation dans le temps. Il est indéniable alors que le centre de la réflexion s’oriente aujourd’hui vers l’étude des leviers de la régénérescence de cette catégorie d’acteurs économiques. A ce propos, quasiment toute la littérature scientifique récente insiste sur le poids central de la vision familiale dans la clarification de la trajectoire d’évolution de la famille dans l’avenir et son impact majeur sur l’entreprise. Discuter de vision familiale c’est permettre à l’entreprise de s’aiguiller conformément à un projet familial sur un horizon à long terme faisant le consensus et arrêtant les choix fondamentaux. L’idée alors qui ressort en filigrane est d’appréhender clairement les vecteurs de cette clarification au sein de nos entreprises familiales.

 

Dans cette optique, les travaux de recherche que nous menons au sein de la chaire « entreprises familiales au Maroc » ont pour principal objectif de décrypter les spécificités des entreprises familiales dans le contexte marocain en particulier, et de manière plus générale au sein des économies en émergence. Les différents axes de recherche adoptés reflètent en quelque sorte les nombreux défis qui pèsent sur les managers des firmes sous contrôle familial mais aussi les préoccupations qui interpellent leurs parties prenantes.

 

Fleche Séminaire transversal - Mardi 3 avril 2018 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

 

Mardi 3 avril 2018, nous avons eu le plaisir de recevoir Monsieur Benoît JOURNE , Professeur à l'Université de NANTES (IEMN-IAE), qui est intervenu sur le thème de la méthodologie d'observation, en mettant l'accent sur un système d'observation conçu pour saisir le management des situations imprévues, le concept de situation servant d'arrière plan théorique à l'analyse.

 

Fleche Séminaire transversal - Mardi 6 mars 2018 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Mardi 6 mars 2018, nous avons eu le plaisir de recevoir Monsieur BACHIR MAZOUZ , Professeur titulaire à l’ENAP-Université du Québec et Rédacteur en chef de la revue Management International, qui est intervenu sur le thème « meet the editor ».

 

Fleche Séminaire transversal - Mardi 9 janvier 2018 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

 

Mardi 9 janvier 2018, nous avons eu le plaisir d'accueillir Monsieur Michel CAPRON qui est intervenu de 14h à 16h dans le cadre d'un séminaire de recherche organisé par l’Axe Gouvernance et Développement Durable.

 

Le thème était :

« Vers de nouvelles finalités pour les entreprises ? »

 

Présentation :

Depuis que les thématiques de la RSE (responsabilité sociale/sociétale des entreprises) ont fait irruption dans les sciences de gestion (mais aussi dans les autres sciences humaines et sociales), la conception même de l’entreprise, sa définition, ses finalités sont interrogées. Elles n’ont d’ailleurs jamais été cernées de manière très précise ou stabilisées, ni au plan académique, ni dans les milieux juridiques et professionnels. Les chercheurs francophones ont néanmoins été assez productifs sur ces questions au cours des dernières années. Et aujourd’hui, le législateur s’en empare avec l’idée, notamment, de revoir la définition du contrat de société figurant dans le Code civil.

Nous sommes donc peut-être à la veille d’une transformation importante de la vision de l’entreprise, accordant plus d’importance aux tiers concernés (« parties prenantes ») par ses activités, voire à sa contribution au bien commun.

Le séminaire aura donc pour objet de faire le point sur les réflexions et les débats en cours à travers les questions relatives à la distinction entre personne morale et entreprise, à l’objet social, aux statuts juridiques, à l’intérêt social et à la gouvernance.

 

Fleche Séminaire transversal - Mardi 5 décembre 2017 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Le séminaire transversal du CEREGE du mardi 5 décembre s'est déroulé en trois temps  :

- Amélie Villegier a présenté ses travaux sur les spécificités de la gouvernance des couples entrepreneurs. 

- Lucia Michela Daniele, de l'université de Naples, a exposé un travail de recherche sur les conditions de succès des démarches de crowdfunding.

 

Enfin, une présentation des projets du CEREGE pour l'année 2018 a été réalisée.

 

Amélie Villegier

"La gouvernance copreneuriale dans l'entreprise familiale"
En France, environ 800 000 entreprises sont dirigées par des couples. Pourtant, la littérature
académique s’est très peu intéressée au sujet. De plus, les quelques recherches qui l’ont fait
ont été critiquées pour leur manque de socle théorique fort, leur carence d’analyse de la
relation conjugale et leur peu de rigueur empirique. Mon travail tente d’apporter une
contribution à la connaissance de la gouvernance exercée par les couples entrepreneurs, aussi
appelés « copreneurs » dans la littérature anglo-saxonne. La théorie des systèmes, la théorie
de l’attachement et la théorie de l’échange social sont mobilisées afin de mieux comprendre
les interactions de ces couples et l’impact de ces interactions sur la gouvernance de
l’entreprise. Quinze études de cas ont été réalisées, in situ, en présence des deux copreneurs.
Les résultats ont été analysés dans plusieurs directions : prégnance, encore aujourd’hui, du
schéma sexué traditionnel de répartition des rôles, spécificités de la relation copreneuriale,
influence de la qualité du lien conjugal sur le succès de l’entreprise copreneuriale, importance
du sentiment d’équité dans la relation conjugale et entrepreneuriale, mise en évidence de la
synergie créée par le système « copreneurs », mise en évidence de biais cognitifs… Le tout a
été formalisé en termes de gains et de coûts liés à la situation expérimentée. Chacune de ces
pistes d’analyse est actuellement développée et approfondie dans des articles en cours de
rédaction ou en cours de soumission. Vos commentaires seront donc d’une aide précieuse
pour me permettre d’avancer sur ce sujet qui me passionne et d’envisager de nouvelles pistes
de recherche.

 

Lucia Michela Daniele

"Remarkable funders: how early-late backers and mentors affect reward-based
crowdfunding campaigns"

In recent years, the growth of the reward-based crowdfunding model has offered new
opportunities to meet the funding requirements of start-ups. However, the achievement of
the funding target is still a complex goal, given the existence of several information barriers
between insiders and outsiders of a crowdfunding campaign. Within the framework of the
information asymmetry and the theory of signals, the study aims to analyse the role of two
kinds of previously un-investigated funders in determining the success of crowdfunding
campaigns: early-late backers (who are placed at the beginning of the tail of the campaign)
and mentors (who are represented by firms acting as more expert backers). The findings
indicate that both types of funders are remarkably important for the success of a
crowdfunding campaign.

 

 

 

Fleche Séminaire transversal - Mardi 13 juin 2017 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Nous avons eu le plaisir de recevoir, le 13 juin Ewan OIRY, Professeur à l'Université du Québec à Montréal, qui est venu nous parler de l’analyse multi-niveaux. Cette démarche prend son essor en sciences de gestion, dans la mesure où elle permet de rendre compte, comme le souligne Xavier Lecocq, de la « variation » en recherche. Nous éprouvons parfois des difficultés à situer nos observations et nos résultats d’investigation, tant nous sommes appelés à travailler sur des éléments en interaction : acteurs et structures, individuel et collectif, comportemental et cognitif, etc. La présentation d’Ewan OIRY est un appel à prendre conscience des niveaux auxquels nos analyses se situent, mais aussi à multiplier ces niveaux d’analyse et à les mettre en relation pour éviter le localisme et la hiérarchisation dans les résultats.

 

Fleche Séminaire transversal - Mardi 6 juin 2017 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Nous avons eu le plaisir de recevoir, le 6 juin Henri Isaac, Maître de Conférences et Vice-Président en charge du numérique à l’université Paris Dauphine, qui a présenté ses recherches sur l'Université numérique.

Depuis quelques années, nombreux sont ceux qui annoncent la mort de l’enseignement traditionnel, emporté qu’il serait par un « tsunami numérique ». D’autres encore pointant l’émergence de nombreuses stratus de la EdTech et plateformes de cours en ligne, nous promettent une ubérisation certaine. Qu’en est-il réellement ? Les écoles et les universités vont-elles réellement disparaître ? Henri Isaac développe une analyse qui s’oppose à cette vision d’une disparition certaine des établissements de l’ESR.

Fleche Séminaire transversal - Mardi 4 avril 2017 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Nous avons eu le plaisir de recevoir, le 4 avril Bachir Mazouz, Professeur titulaire à l’ENAP-Université du Québec et Rédacteur en chef de la revue Management International. Vous trouverez ci-après un résumé de son intervention. 

"Les réformes administratives soutenues depuis la fin des années 1970 ont marqué l’évolution des systèmes de gouvernance publique (Public Administrative Review, 70(1s), 2010). De manière plus particulière, la recherche empirique souligne une nouvelle dynamique dans les rapports entre les dirigeants publics. Qu’il s’agisse de la dynamique des valeurs publiques, de la transformation des structures d’offres en services publics (entreprises publiques, agences gouvernementales, ministères...), des cadres officiels d’administration (LOLF, GPRA, LAP...) ou des outils de la gestion publique (Plan stratégique, plan et rapport annuels de gestion, TBG...), les rôles, fonctions et responsabilités des élus et des fonctionnaires sont  fortement remis en question (RFG, N° 250 et 251). D’une dualité wilsonienne, opposant traditionnellement les décideurs politiques aux administrateurs (1887), ces rapports intègrent aujourd’hui les ‘’nouveaux managers publics ‘’ (Peters, 2009).  

À la base de cette dynamique, on soupçonne des tensions de gouvernance publiques. Celles-ci sont générées par les réformes (contenu, rythme ou processus) et situées à des interfaces des systèmes nationaux de gouvernance publique : des contradictions opérées au niveau des (1) valeurs publiques (tensions éthiques), (2) structures d’offres en services (tensions organisationnelles), (3) cadres officiels d’administration (tension de gestion) et (4) outils de gestion (tensions artefactuelles). 

Les tensions de gouvernance publique diffèrent quant à leurs manifestations et intensité selon la perspective de réforme que les dirigeants publics choisissent : en misant sur (1) la mesure de la performance comme moteur de transformation des appareils publics, (2) le management des compétences et la professionnalisation de la fonction publique, (3) la dépolitisation de la gestion publique (Aucoin, 1995). Ces trois perspectives permettent d’inscrire de manière plus distinctive la recherche sur les tensions de gouvernance publique dans le champ du management public.

L’objectif de ce séminaire est donc de présenter, à des fins de discussion, un cadre conceptuel permettant de saisir les facteurs, les rythmes et les processus de propagation/résorption des tensions de gouvernance publique selon la perspective du management."

 

FlecheSéminaire transversal - Mardi 7 mars 2017 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Mardi 7 mars 2017, nous avons eu le plaisir de recevoir, Mustafa Ozbilgin, chief editor de la European Management Review, qui enseigne les ressources humaines à la Brunel University de Londres.

Il nous a conseillé pour publier non seulement dans EMR mais aussi dans des revues internationales de ce rang.

 

FlecheSéminaire transversal - Mardi 10 janvier 2017 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Mardi 10 janvier 2017, nous avons eu le plaisir d’accueillir Sarah Serval, jeune docteur de l’Université Toulouse 1 et Prix de thèse de l’AIRMAP, dont la recherche porte sur la relation entre l’action politique et l’ancrage territorial des filiales étrangères. Pour mener cette investigation, le cas retenu est celui de la région Alsace en raison de son histoire industrielle et de l’ancienneté de son internationalisation qui marquent son tissu économique, composé d’une part de filiales étrangères supérieure à la moyenne nationale. La crise économique récente a conduit les managers territoriaux à faire face à de nombreux risques de délocalisation. Ces travaux de recherche sont donc l’occasion de mettre en lumière leurs perceptions, leur pratiques et leur modalités d’organisation pour « résister » à la concurrence mondiale. Les résultats de recherche suggèrent que les acteurs publics doivent gérer un ensemble de tensions (global/local, endogène/exogène, proximité/distance, top-down/bottom-up, engagement pour le siège/pour le territoire, conformité/résistance) pour parvenir à leurs fins.

 

Fleche Séminaire transversal - Mardi 6 décembre 2016 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

 

Lors du prochain séminaire du laboratoire, nous avons eu le plaisir de recevoir notre collègue Eve Lamendour et Yannick Lemarchand, Professeur émérite à l’université de Nantes. Leurs travaux en histoire de la gestion sont connus de tous, et c’est bien d’histoire(s) qu’ils viendront nous parler le 6 décembre prochain, à 14H00 à l’IAE de Poitiers.

 

Yannick Lemarchand a relu l’appel à communication de l’AFC 2017 à l’aune d’une histoire de la comptabilité.

 

Comptabilité, responsabilités et comptabilités

 

Lisant le thème du prochain congrès de l’Association francophone de comptabilité — accountability, responsabilités et comptabilités —, un observateur venu du milieu du XVIIIe siècle y verrait immédiatement redondance et superfluité. Il faudrait alors lui expliquer que depuis son époque, le sens du mot comptabilité a évolué à un point tel, qu’il faut désormais avoir recours à son ancien équivalent anglais pour exprimer un signifié qui depuis longtemps ne lui est plus attaché. Les questions de vocabulaire sont révélatrices et ce constat est un point de départ. Il s’agira d’examiner, dans l’évolution de ses formes et de ses usages, quelles relations la comptabilité a entretenu avec la comptabilité !

 

 

Eve Lamendour a présenteé une recherche en cours, L’histoire qui affecte. Les autobiographies familiales. Elle doit présenter son premier article à ce sujet aux 22es Journées pour l’Histoire du Management et des Organisations.

 

Dans le cadre d’un cours d’histoire du management, le passage par une enquête personnelle portant sur la vie au travail d’un grand-parent a permis aux étudiants de découvrir une motivation nouvelle pour l’histoire des organisations. L’artifice de la situation (une commande à caractère obligatoire émanant d’un enseignant) n’empêche pas la difficulté de l’exercice qui touche à la trajectoire familiale et à la pudeur individuelle du questionneur et du questionné. L’obligation a par ailleurs un caractère libérateur . Dans ce texte, nous présenterons d’une part les points saillants de cette mémoire familiale : le premier salaire, élément mémorisé sans exception ; les destins féminins (la sténo-dactylographie comme seul recours) ; les valeurs transmises dans le discours ou dans le récit de vie (le travail comme valeur, la confiance de la poignée de main en guise de recrutement, l’idée que l’effort et la bonne volonté seront récompensés), les incidents de parcours, etc.

 

D’autre part nous reviendrons sur ce que cela fait. Car, en effet, la situation d’entretien agit comme un révélateur. Les jeunes gens et jeunes filles posent à leurs grands parents des questions qu’ils n’ont jamais formulées jusque-là et découvre des pans de vie inconnus. L’aïeul en dévoilant des dimensions ignorées gagne en complexité, en profondeur. Et l’étudiant se prend au jeu ; avec un bel esprit systématique, certains interrogent les quatre grands parents et les arrière grands parents vivants, réalisent des entretiens filmés, établissent des arbres généalogiques de leur famille au travail, recueillent une série de documents qui sont autant de sources historiques complémentaires (bulletins de salaire, photographies, documents publicitaires, plans, etc.). En partant du singulier, de ce qui les touche de façon immédiate et affective, ces étudiants expérimentent la démarche du chercheur.

C’est en ce qu’elle les affecte que l’histoire des organisations les mobilise.

 

  • Séminaire transversal - Mardi 8 novembre 2016 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

 

Le 8 novembre, nous avons eu le plaisir de recevoir Christophe Bénavent, Professeur de Marketing et Customer Management à l’université Paris Dauphine.

 

Il a présenté à cette occasion le contenu de son dernier ouvrage, Plateformes, dans lequel il analyse comment ces dernières (sites collaboratifs, marketplaces, réseaux sociaux…) sont devenues des acteurs majeurs du monde économique en s’appuyant sur l’économie de l’information et en s’emparant de problématiques politiques du moment.

 

  • Séminaire transversal - Mardi 4 octobre 2016 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Notre premier séminaire transversal de l’année a été pour nous l’occasion d’accueillir nos nouveaux collègues en leur offrant la possibilité de présenter leurs travaux à l’équipe.

Nous avons donc eu le plaisir d’écouter :

  • Charlotte Ranchoux, qui nous présentera entre autres l’étude d’une démarche participative dans la mise en place du marketing interne de la RATP ;
  • Pierre Laniray, dont la recherche doctorale porte sur l’identité professionnelle des conducteurs de train à la SNCF et leurs pratiques sociomatérielles en lien avec leur environnement.

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Séminaire transversal - Mardi 6 octobre 2015 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Le séminaire de rentrée du CEREGE met en valeur l’une des nouvelles thématiques du laboratoire : Intelligence Stratégique Internationale (ISI). Cette séance a été plus particulièrement consacrée à des recherches menées dans le laboratoire en management international.

Nous avons eu le plaisir d’assister à une présentation de Laure Dikmen consacrée aux stratégies relationnelles dans le contexte de pays émergents. Elle a évoqué la gouvernance des alliances stratégiques et plus particulièrement des joint-ventures internationales (ou coentreprises internationales), et l’impact sur la performance de ces dernières. Est venue ensuite une contribution de Gwenaëlle Oruezabala dont l’objet était de présenter ses travaux dans leur ensemble puis, plus précisément, son analyse du concept d’écosystème d’affaires pour la commercialisation de produits dans le domaine des vins et spiritueux.

Pour terminer, Eric Milliot et Sophie Nivoix ont présenté les activités d’ATLAS-AFMI à l’ensemble des membres du laboratoire.

Fleche Séminaire transversal - Mardi 10 juin 2014 de 14h00 à 16h30 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Nathalie Mitev est française vivant en Grande-Bretagne. Professeur en Sciences de Gestion/Management des Systèmes d’Information (Department of Management at the London School of Economics), elle est spécialiste de l’appropriation sociale des Systèmes d’Information dans les organisations.

Fleche Séminaire transversal - Mardi 6 mai 2014 de 14h00 à 16h30

Intervention de Madame Dominique ROUX, professeur des universités à l’Université Paris-Sud la thématique suivante :

 La résistance du consommateur

 La résistance du consommateur a fait l’objet d’un développement significatif récent en marketing. La variété des recherches, des approches théoriques et disciplinaires appelle cependant une synthèse et la recherche d’un cadre intégrateur. L’intervention s’efforce de cerner les contours du concept de résistance, de mettre en évidence les dimensions que révèle la littérature sur ce thème, de présenter les différentes échelles d’observation qui en permettent une relecture synthétique. Il s’agit in fine de proposer un cadre unificateur et des voies de recherche futures.

Dominique ROUX est professeur de Marketing à l’université Paris Sud 11. Ses travaux portent sur les comportements d’achat de biens d’occasion et sur la résistance du consommateur dont elle coordonne le projet européen NACRE (New Approaches to Consumer REsistance) financé par l’ANR. Elle a publié de nombreux articles et contributions sur ce thème et notamment « Des vide-greniers aux ventes sur Internet : l’essor sans précédent des marchés de l’occasion », L’état des entreprises 2009, La Découverte, ainsi que l’ouvrage « Marketing et résistance(s) des consommateurs », à paraître chez Economica.

Fleche Séminaire transversal - Mardi 1er avril 2014 de 14h00 à 16h30

Intervention de Monsieur François-Xavier DE VAUJANY, professeur des universités à l’Université Paris-Dauphine sur la thématique suivante :

Une approche spatiale et matérielle de la légitimité des organisations : le cas d’un établissement d’enseignement supérieur

- Résumé : Depuis quelques années, la théorie des organisations  (re)donne une importance particulière à l’espace ainsi qu’à la matérialité des pratiques. Les acteurs ont un corps, ils mobilisent des artefacts matériels et symboliques et évoluent dans une espace indissociable de l’action collective. En centrant le propos sur les pratiques de légitimation, nous proposons de mieux comprendre comment les organisations se légitiment, dé-légitiment, re-légitiment à partir de pratiques au caractère très spatial. Nous nous appuierons sur l’étude de long terme d’un établissement d’enseignement supérieur dont la création récente a nécessité des processus de légitimation particuliers.

Fleche Séminaire transversal - Mardi 11 mars 2014 de 14h00 à 16h30

Intervention de Monsieur Olivier CHARPATEAU, Maître de Conférences à l’Université Paris Dauphine sur la thématique suivante:

“La méthode expérimentale en gestion :Une application au processus de décision éthique.”

La méthode expérimentale a été systématiquement utilisée en sciences physiques en biologie et en médecine, ou encore en psychologie. Ce n’est qu’à la fin du vingtième siècle que les sciences de gestion se sont penchées sur l’intérêt que pourrait représenter cet outil dans son champ de recherche. Nos partirons d’une recherche en cours sur le processus de décision des administrateurs pour étudier la mise en œuvre d’un protocole expérimental.

Les conseils d’administration ont été longuement étudiés tant sous l’angle juridique que sociologique et organisationnel. Plus rares sont les recherches traitant de l’administrateur en qualité d’individu. L’objectif de la recherche est d’identifier comment les messages environnant l’administrateur peuvent influencer son processus de décision éthique et comment le protocole expérimental peut nous permettre de répondre à cette question. Nous présenterons la démarche : principes, construction des populations expérimentales et de l’outillage, maîtrise des biais, limites. Cela nous amènera à détailler une variante particulièrement utile et efficace pour l’étude de l’éthique, puis à discuter de l’utilité de la démarche expérimentale pour les sciences de gestion.

Fleche Séminaire transversal - Mardi 4 février 2014 de 14h00 à 16h30

Intervention de Monsieur Jean Luc MORICEAU, professeur à l’Institut Mines Télécom - Télécom Ecole de Management, sur la thématique suivante :

 “L’interdisciplinarité en sciences de gestion”

(Im)Possibilités de l’interdiscipline

Contre la compartimentation des savoirs, les vertus de l’interdiscipline sont souvent louées. Pourtant, vouloir se situer à l’interférence des disciplines, surtout lorsque celles-ci ont des traditions fort différentes, fait surgir d’intéressantes questions et de redoutables difficultés. Nous prendrons l’exemple de trois tentatives, au carrefour de l’étude des organisations avec les performances, la littérature et l’éthique afin de montrer les possibilités, les problèmes et les interrogations que cela peut susciter. Il s’agira moins de vouloir démontrer que de susciter le débat - l’interdiscipline appelant probablement une certaine polyphonie pour se dire.

Fleche Séminaire transversal - Lundi 6 janvier 2014 de 14h00 à 16h30

Intervention de Monsieur Patrick Gilbert, professeur des universités à l’IAE de Paris, qui viendra nous présenter l’ouvrage ‘sociologie des outils de gestion’ qu’il vient de coordonner avec Eve Chiapello (Editions La Découverte).

Docteur en sciences de gestion, habilité à diriger des recherches en gestion et en psychologie, Patrick Gilbert est auteur de nombreux ouvrages et articles dans des revues scientifiques. Il est également expert auprès d’organisations nationales. Patrick Gilbert a été Professeur associé au Conservatoire National des Arts et Métiers (Paris), exerçant parallèlement des responsabilités de DRH dans de grands groupes.

Fleche Séminaire transversal - Mardi 3 décembre 2013 de 14h00 à 16h30

Intervention de Monsieur Aurélien ACQUIER, professeur à l’ESCP Europe et chercheur associé au CGS - Ecole des Mines de Paris.

Auteur de référence sur le champ de la RSE, Aurélien ACQUIER interviendra sur la thématique suivante :

“Les modèles du pilotage des démarches RSE en organisation : la RSE comme espace d’innovation et d’apprentissage.”

Aurélien Acquier est Professeur Assistant au département Stratégie, Hommes et Organisation au sein du campus Paris d’ESCP Europe. Il enseigne actuellement la stratégie d’entreprise et la gestion des dynamiques organisationnelles. En lien avec différentes entreprises nationales et internationales, ses travaux portent sur les relations entre développement durable, stratégie d’entreprise et changement institutionnel. Au sein des entreprises, il s’intéresse plus particulièrement aux liens entre le pilotage du développement durable et le management de l’innovation. Cette analyse des pratiques internes est complétée par une analyse institutionnelle, où il a étudié différents processus d’élaboration de normes, standards, référentiels et marchés du développement durable.

 Ses recherches ont donné lieu à de nombreuses communications et publications. Il est notamment co-auteur de l’ouvrage Organiser le développement durable édité chez Vuibert en 2005, en cours de traduction en anglais (Organizing Sustainable Development, Edward Elgar Publishing). Diplômé de l’ESSEC et du master Gestion et Dynamique des Organisations (Paris X, ESCP Europe, Ecole des Mines de Paris, Ecole Polytechnique, ESSEC), il est titulaire d’un Doctorat de l’Ecole des Mines de Paris, où il est chercheur associé.

Fleche Séminaire transversal - Mardi 5 novembre 2013 de 14h00 à 16h00

 Intervention de Monsieur Amaury GRIMAND, Professeur des Universités, IAE de POITIERS et de Monsieur Benjamin DREVETON, Maître de Conférence, IAE de POITIERS, sur la thématique:

“Appropriation du changement et modes d’action des managers publics : le rôle des espaces de discussion.”

 Cette intervention restitue les résultats d’une recherche-intervention menée en 2013 pour le compte d’un organisme public de formation (baptisé ici EDUTEL), acteur de référence dans le domaine de l’enseignement à distance (recherche à laquelle ont également contribué nos collègues Ewan OIRY, PR à l’IAE de Poitiers et Stéphane BELLINI, MCF à l’IUT de Poitiers). A l’origine, la recherche-intervention visait à accompagner le déploiement du nouveau plan stratégique d’EDUTEL centré sur le développement d’une offre numérique d’enseignement à distance. Alors que l’équipe de direction semble imputer les difficultés liées au déploiement de la nouvelle vision stratégique à un déficit de compétences managériales, nos résultats mettent en exergue des tensions d’une toute autre nature : déstabilisation identitaire, affaiblissement des marges de manœuvre des managers, faible appropriation de l’instrumentation de gestion, contractualisation complexe de la relation entre siège et sites. Après avoir questionné les fondements des processus de décision et les tensions/conflits de rôles auxquels s’affrontent les managers publics, nous traitons alors les apports du concept d’ « espace de discussion » développé par Detchessahar comme lieu potentiel de régulation de ces tensions et de mise en débat du travail. Nous envisageons alors les conditions d’une ingénierie de ces espaces de discussion.

Fleche Séminaire transversal - Mardi 8 octobre 2013 de 14h00 à 16h30 à l'IAE de POITIERS

Pour ce premier séminaire de l’année, nous aurons le plaisir d’accueillir Aurélie DUDEZERT, professeur à l’IAE de POITIERS qui interviendra sur le thème suivant: Les logiques de pouvoir et de contrôle à l’oeuvre dans le déploiement systèmes d’information.

Résumé :

Pour le monde économique d’aujourd’hui, la création de valeur est issue principalement de l’exploitation de la connaissance de l’entreprise et non plus de l’exploitation et de la transformation de ressources naturelles. Dans cet environnement, les connaissances de l’entreprise sont une ressource clef à gérer pour développer un avantage concurrentiel. Les Systèmes de Gestion des Connaissances ou SGC sont des types de systèmes d’information qui supportent une chaîne de valorisation de la connaissance dans l’entreprise qui va de l’identification à l’utilisation en passant par la création, le stockage et le partage de connaissances. Ils sont construits dans un objectif d’autonomisation des acteurs et de libération de l’intelligence collective.

Néanmoins l’introduction de SGC dans les entreprises conduit à de profondes transformations qui peuvent déstabiliser fortement l’organisation. En signifiant au collaborateur que sa connaissance a désormais une valeur cruciale pour l’entreprise, la mise en place de SGC conduit les acteurs à rejouer le jeu social de l’organisation.

Ce séminaire présente un programme de recherche étudiant l’impact des SGC sur les jeux sociaux dans les organisations. Dans la lignée des travaux récents sur les dynamiques d’appropriation socio-politiques des SI, cette présentation exposera différents travaux structurés autour de trois questions :

1. Comment les groupes sociaux dans les organisations s’approprient-ils les SGC ?

2. Comme se rejoue le jeu social autour de l’introduction d’un SGC ?

3. Comment réguler les nouveaux jeux sociaux nés avec l’introduction d’un SGC ?