Soutenance de thèse de doctorat - M. Omar EZZIYATI - Jeudi 22 novembre 2018 à 14h00

Jeudi 22 novembre 2018,  Monsieur Omar EZZIYATI défendait ses travaux en Sciences de l’Information et de la Communication en vue de l'obtention du titre de docteur.

 

Préparée dans le cadre du laboratoire de recherche CEREGE (EA 1722) sous la direction de Monsieur Nicolas MOINET, cette thèse s’intitule :

 

« Intelligence économique dans les PME marocaines : Etat des pratiques et développement d'un modèle Approprié, Dynamique et Intégré»

 

 

La composition du jury était la suivante :

 

  • Monsieur Nicolas MOINET, Professeur, Université de Poitiers, Directeur de la Recherche

 

  • Monsieur Christian BOURRET, Professeur, Université Paris- Est, Rapporteur

 

  • Monsieur Amos DAVID, Professeur, Université de Lorraine, Rapporteur

 

  • Monsieur Ludovic FRANCOIS, Professeur affilié, HEC Paris, Suffragant

 

  • Monsieur Christian MARCON, Professeur, Université de Poitiers, Président

 

 

RESUME :

 

Au Maroc, les PME  sont au cœur de l’économie et représentent plus de 90% de l’ensemble du tissu productif national. Face à un environnement de plus en plus complexe, risqué et incertain, l’intelligence économique – IE-  apparait comme un outil stratégique de plus en plus indispensable pour la compétitivité de cette famille d’acteurs économiques. Or sur le terrain nous constatons un réel déficit de ces entreprises en matière d’utilisation des méthodes et des outils de cette discipline. Cette faible intégration est justifiée par plusieurs freins stratégiques, culturels, financiers, logistiques et méthodologues. Dans ce contexte, de nombreux modèles d’IE ont été conçus et développés pour les PME, mais demeurent limités à offrir un cadre conceptuel et théorique avec un discours compliqué, bloquant ainsi  l’adoption en masse de cette approche. Face à ce constat, nous avons développé dans le cadre de cette thèse un nouveau modèle d’IE sous le nom de « ADI » : Adapté, Dynamique et Intégré. En plus d’être un cadre de référence offrant une méthodologie opérationnelle de mise en place de la fonction IE, le modèle « ADI » a pour ambition de proposer aux professionnels de cette démarche un  outil de diagnostic et un référentiel de certification des compétences et des expertises y afférents. Il se décline en deux composantes, à savoir les « Fondamentaux » et les « transversaux ». Ce modèle a été testé dans le cadre d’une recherche action auprès de six PME sur différentes problématiques, permettant ainsi son amélioration.

 

 

A l'issue de la soutenance publique, monsieur EZZIYATI s'est vu délivrer le grade de docteur en sciences de l'information et de la communication.

Félicitations!

Date de l'actualité: 
Mercredi, 14 Novembre, 2018
Actualité visible: 
Oui