Séminaire transversal - Mercredi 2 mai 2018 de 10h00 à 12h00 - salle de réunion de l'IAE de POITIERS

Mercredi 2 mai 2018, nous avons eu le plaisir d'accueillir Monsieur Badr HABBA, Enseignant-chercheur à l'ESCA - Casablanca.

Les entreprises familiales constituent sans conteste la forme la plus répandue de l’initiative privée de par le monde. Elles transcendent entre toutes les tailles d’entreprises (TPE, PME, grandes entreprises,…). Leur prévalence économique n’a pourtant pas eu sa contrepartie en intérêt puisque jusqu’à un passé récent le capitalisme familial a été rattaché à une image d’entreprises cloisonnées autour des logiques de la rente et du népotisme. Nombreuses sont cependant les études qui attestent aujourd’hui de la vision à long terme des entreprises familiales et de leur performance élevée. Quitte à s’engager dans un contre courant, le contrôle familial du capital de ces sociétés qui a longtemps été décrit comme expression de formes anciennes, vieillissantes aux antipodes des rigueurs de la finance, constitue aussi l’envers d’une organisation qui a pour propriétés de soustraire les entreprises familiales aux emballements court-termistes des marchés financiers, d’allonger les horizons temporels et de stabiliser les cadres de l’investissement.

 

Au Maroc, la conscience de l’importance de ces atouts et la prévalence du poids économique des entreprises familiales ont permis une nette amélioration de leur image. Pourtant, en réalité, malgré leur résilience organisationnelle et leur performance, une part importante des entreprises familiales peinent à survivre au-delà des premières générations. Au fond, cette problématique lancinante de la continuité est ramenée à un débat académique sur la capacité de nos entreprises familiales à assurer leur pérennisation dans le temps. Il est indéniable alors que le centre de la réflexion s’oriente aujourd’hui vers l’étude des leviers de la régénérescence de cette catégorie d’acteurs économiques. A ce propos, quasiment toute la littérature scientifique récente insiste sur le poids central de la vision familiale dans la clarification de la trajectoire d’évolution de la famille dans l’avenir et son impact majeur sur l’entreprise. Discuter de vision familiale c’est permettre à l’entreprise de s’aiguiller conformément à un projet familial sur un horizon à long terme faisant le consensus et arrêtant les choix fondamentaux. L’idée alors qui ressort en filigrane est d’appréhender clairement les vecteurs de cette clarification au sein de nos entreprises familiales.

 

Dans cette optique, les travaux de recherche que nous menons au sein de la chaire « entreprises familiales au Maroc » ont pour principal objectif de décrypter les spécificités des entreprises familiales dans le contexte marocain en particulier, et de manière plus générale au sein des économies en émergence. Les différents axes de recherche adoptés reflètent en quelque sorte les nombreux défis qui pèsent sur les managers des firmes sous contrôle familial mais aussi les préoccupations qui interpellent leurs parties prenantes.

Date de l'actualité: 
Lundi, 30 Avril, 2018
Actualité visible: 
Oui